Cinémathèque de Tours
Vous êtes ici :
Actualité

Hommage à Roberto Rossellini

Trois films, sur deux soirées. En partenariat avec les cinémas Studio.

Tamasa

Lundi 23 mai - 19h30

Rome ville ouverte (Roma, città aperta) 1945 Italie Noir et blanc 1h40 - Avec Anna Magnani et Aldo Fabrizi - Grand prix Cannes 1946.

Hiver 1944, Rome est déclarée «ville ouverte». Le communiste Manfredi, traqué par la Gestapo, se réfugie chez Francesco, qui appartient au même réseau de résistance que lui. Ici Rossellini se fait le témoin d’une réalité crue. Un film pilier du néo-réalisme italien.

Soirée en présence d'Esther Hallé, critique de cinéma.

Mardi 24 mai - Une soirée, deux films - Deux "Bergman films"

19h30 - Stromboli (Stromboli, terra di dio) 1949 Italie / USA Noir et blanc 1h46 – Avec Ingrid Bergman

Au lendemain de la guerre, Karen, une jeune Lituanienne, pour échapper à l'horreur d'un camp d'internement, accepte d'épouser un jeune pêcheur italien qui l'emmène vivre dans son île car c’est ainsi qu’elle peut. Mais elle découvre un monde primitif et brutal auquel elle se sent étrangère. Avec des moyens des plus simples, Rossellini réalise ici une grande œuvre métaphysique.

21h30 - Europe 51 1952 ItalieNoir et blanc 1h50 - Avec Ingrid Bergman

Une jeune femme riche et assez futile voit sa vie basculer avec le suicide de son enfant. Elle décide alors de se dévouer à ceux qui souffrent, au prix de l’incompréhension de son entourage et des instances sociales. Avec ce portrait d’une anticonformiste, Rossellini livre un film hautement politique, primé au festival de Venise en 1953.